La finalité du cursus « Classe Préparatoire aux Grandes Écoles – Grande École de Management » est de former des cadres et managers de haut niveau, capables d’évoluer d’une fonction à une autre et de travailler avec la même efficacité en France ou à l’étranger.

Ceci explique le caractère pluridisciplinaire de l’enseignement en CPGE-ECT et en 1° année de Grande École de Management (Bachelor), ainsi que l’importance accordée à la culture générale et aux langues vivantes.

Par la suite, l’étudiant, en fonction de ses goûts et de son projet professionnel, choisit en master une spécialisation parmi les nombreuses (près de 400 !) proposées par les Grandes Écoles de Management.
Celles-ci couvrent la totalité des :
métiers du management : marketing, relations commerciales, finances, audit, logistique et achat, communication, gestion des ressources humaines, gestion des systèmes d’information, création d’entreprise, etc.
• secteurs économiques : industrie, banque, assurance, commerce, conseil, etc.
• types d’organisation : entreprise, association, institution culturelle, fondation, etc.

Toutefois, il convient de souligner, qu’au-delà des spécialisations offertes, les grandes écoles de management visent, avant tout, à former des « hauts potentiels« , c’est-à-dire des managers capables de s’adapter et d’évoluer, que ce soit en termes de compétences, de secteur ou de cadre de travail.
Outre la variété et l’intérêt des carrières proposées, le diplôme d’une grande école de management permet également de bénéficier d’un taux d’insertion professionnelle, d’un niveau de rémunération et d’un statut professionnel particulièrement attractifs, ainsi que le montre le tableau suivant :

insee2